Conseil pour évoluer en blind

Discussions spécifiques aux méthodes blindfolded (résolution à l'aveugle)
Techniques de mémorisation | Blindfold : Choisir sa méthode | Notation blindfolded | Orienter en blindfolded
23 messages Page 2 sur 2
Tiwan44
Inamovible
Messages : 360
Enregistré le : ven. sept. 09, 2011 5:34 pm


Je n'ai pas encore réussi de blind entier (j'arrive quelques fois les coins) et j'aimerais bien réussir !

Cependant ma mémorisation est par exemple :

COINS :

- Chiffre du Buffer : 3 (mon buffer est toujours en 3) et le couleur qui pointe au dessus (par exemple jaune)
...

Donc je sais où ça va !

ARETES :

- Lettre Buffer : D (mon buffer est toujours en D) et la couleur qui pointe aussi
...

Est-ce une bonne méthode de mémorisation pour le débutant que je suis ?

J'espère que c'est pas H-S !
Zouszys
Inamovible
Messages : 467
Enregistré le : lun. déc. 26, 2011 4:30 pm


@Martial : Rassure-toi tu es complètement en plein dans le sujet. C'est intéressant aussi de se rappeler qu'on n'est pas forcément obligés de se limiter à une "paire" de lettre, on peut faire une triplette ou même des groupes de 4 ou 5 comme toi. C'est en ça que la mémorisation est assez personnelle, c'est avec la pratique qu'on trouve ce qu'on retient le plus facilement.

Je viens de tomber sur LOBJ ("Hello Bonjour !") c'est 4 arêtes mémorisées gratuitement ça :-D
collins
Scotché au forum
Messages : 333
Enregistré le : sam. janv. 29, 2011 5:57 pm


Ça m'arrive souvent de former comme vous des groupes de lettres faciles à prononcer.
Par contre l'avantage des paires de lettres quand on utilise M2 (ou ses variantes pour le big blind) c'est que ça permet de savoir si on a appliqué un nombre pair ou impair de fois le mouvement M2 (ou U2 ou r2...).
Ça peut aussi servir pendant la mémo pour savoir si on a une parité ou non.
Martial
Passe sa journée ici. Et dort ici, aussi
Messages : 578
Enregistré le : jeu. mars 26, 2009 8:54 pm


collins a écrit :
Par contre l'avantage des paires de lettres quand on utilise M2 (ou ses variantes pour le big blind) c'est que ça permet de savoir si on a appliqué un nombre pair ou impair de fois le mouvement M2.
Oui en effet lorsque je résous mes arêtes je fais des algorithmes pour en résoudre deux à la fois, mais lorsque les setups font trop de mouvements par rapport au nombre de mouvement de la méthode M2, je résous une pièce en M2, et pour revenir à la bonne configuration du cube, je résous aussi la pièce suivante en M2. Bien sûr il faut se rappeler à quelle lettre de ton mot tu es rendu.

Sinon la parité je la repère pendant la mémorisation des coins donc pas de soucis. Lorsque j'ai résolu un nombre impair de coins je fais l'algo de parité, et dans ce cas je fais la première arête en M2 pour avoir la bonne config du cube (centre de la face U en haut, celui de la face D en bas, etc.).

Bon tout ça c'est ce que je fais en théorie, avec l'habitude je suis plus souple, je reste dans la 2ème config du cube (tranche M2 inversée) un peu plus longtemps selon l'ordre des pièces à placer et selon les setups de ces pièces.
TMOY
Nous ne t'oublierons pas
Messages : 6854
Enregistré le : mar. avr. 29, 2008 6:38 pm


Martial a écrit :
Oui en effet lorsque je résous mes arêtes je fais des algorithmes pour en résoudre deux à la fois, mais lorsque les setups font trop de mouvements par rapport au nombre de mouvement de la méthode M2,
...il y a peut-être quelque chose que tu fais de travers, non ? Parce que bon, (setup) M2 (setup)' (autre setup) M2 (autre setup)', certes c'est un commutateur, mais en général franchement pas optimal, et sauf cas particuliers il n'est pas très dur de trouver mieux...
vivi
VIP au club des 1000
Messages : 1492
Enregistré le : ven. juil. 17, 2009 1:13 pm


TMOY a écrit :
Martial a écrit :
Oui en effet lorsque je résous mes arêtes je fais des algorithmes pour en résoudre deux à la fois, mais lorsque les setups font trop de mouvements par rapport au nombre de mouvement de la méthode M2,
...il y a peut-être quelque chose que tu fais de travers, non ? Parce que bon, (setup) M2 (setup)' (autre setup) M2 (autre setup)', certes c'est un commutateur, mais en général franchement pas optimal, et sauf cas particuliers il n'est pas très dur de trouver mieux...
Il a aussi dit ceci :
Martial a écrit :
Bon tout ça c'est ce que je fais en théorie, avec l'habitude je suis plus souple, je reste dans la 2ème config du cube (tranche M2 inversée) un peu plus longtemps selon l'ordre des pièces à placer et selon les setups de ces pièces.
Après c'est vrai que rien qu'en faisant du m2, c'est pas compliqué d'enlever les mouvements qui s'annulent.
Ex : cycle DF-FR-BR qui peut se faire URU' M2 UR'U' UR'U' M2 URU' ou RU' M2 U R2 U' M2 UR ou encore dans un autre genre u' x' UMU2M'U x u, soit respectivement 14/9/7 mouvements sans avoir à chercher trop compliqué.
Martial
Passe sa journée ici. Et dort ici, aussi
Messages : 578
Enregistré le : jeu. mars 26, 2009 8:54 pm


vivi a écrit :
cycle DF-FR-BR qui peut se faire URU' M2 UR'U' UR'U' M2 URU' ou RU' M2 U R2 U' M2 UR ou encore dans un autre genre u' x' UMU2M'U x u, soit respectivement 14/9/7 mouvements sans avoir à chercher trop compliqué.
Voilà, dans ce genre de cycle je fais la fusion (c'est à dire les 9 mouvements RU' M2 U R2 U' M2 UR). Et les fois où je parle de la méthode M2 qui contient moins de mouvements, c'est quand j'ai l'arête BU (buffer=FD) dans mes 2 prochaines arêtes. Dans ce cas la résolution en M2 s'apparente à un commutateur, avec le mouvement M2 comme interchange, dont il est difficile de faire moins de mouvements, enfin il me semble car je ne connais pas trop la méthode BH pour les arêtes.

Après pour le cycle FD BU BR, il y a peut être moyen de le faire en moins de mouvements qu'avec la méthode M2 : x' M2 RU'R'U M2 U'RUR' x, comment le résolvez-vous ?
TMOY
Nous ne t'oublierons pas
Messages : 6854
Enregistré le : mar. avr. 29, 2008 6:38 pm


Martial a écrit :
Voilà, dans ce genre de cycle je fais la fusion (c'est à dire les 9 mouvements RU' M2 U R2 U' M2 UR). Et les fois où je parle de la méthode M2 qui contient moins de mouvements, c'est quand j'ai l'arête BU (buffer=FD) dans mes 2 prochaines arêtes. Dans ce cas la résolution en M2 s'apparente à un commutateur, avec le mouvement M2 comme interchange, dont il est difficile de faire moins de mouvements, enfin il me semble car je ne connais pas trop la méthode BH pour les arêtes.
Oui, c'est le cas où résoudre en M2 est optimal ou presque. Mais c'est vraiment un cas particulier.
Martial a écrit :
Après pour le cycle FD BU BR, il y a peut être moyen de le faire en moins de mouvements qu'avec la méthode M2 : x' M2 RU'R'U M2 U'RUR' x, comment le résolvez-vous ?
L'optimal est en 8 (F' R2 F M2 F' R2 F M2), mais celui-là en général je le fais plutôt en PLL U avec x' y' L2 comme setup (11 mouvements en tenant compte du fait que le dernier mouvement de la PLL s'annule avec le setup, mais en .LU donc ça passe vite).
23 messages Page 2 sur 2