Le blind : introduction (entre newbies)

Discussions spécifiques aux méthodes blindfolded (résolution à l'aveugle)
Techniques de mémorisation | Blindfold : Choisir sa méthode | Notation blindfolded | Orienter en blindfolded
32 messages Page 1 sur 3
Seb0101
Posteur à temps partiel
Messages : 10
Enregistré le : lun. juil. 05, 2010 3:15 am


Bonjour à tous !

Quel belle journée d’été pour rédiger un petit message de newbie à newbies à propos du Blindfold (résoudre le cube les yeux fermés). Les habitués et les pro vous n’apprendrez rien du tout, donc vous pouvez passer votre chemin… Je confirme que tout le monde peut y arriver, à condition de s’entraîner et d’être motivé. Il n’est pas nécessaire d’être un bon cubiste, moi même étant très médiocre par rapport au niveau des personnes sur Francocube (j'ai fait un mois de cube et mon record 3x3x3 : 2’39… le blind j’ai pas encore chronométré mais je dois mettre 20 minutes…)

Ce message ne va pas vous apprendre le blindfold directement, mais peut vous aider. Il vous donnera une vue d’ensemble, prenez le comme une introduction avant de commencer à lire les méthodes http://forum.francocube.com/topic1999.html" onclick="window.open(this.href);return false;.

Une fois que vous savez résoudre le cube les yeux ouverts (avec la méthode du belge et de la chaise), vous pouvez continuer à essayer de descendre votre temps (en apprenant d’autres algo) ou bien vous frotter au Blind. Pour les débutants il y a 2 grandes méthodes : Pochman et les 3 cycles. Cependant la méthode des 3 cycles n’est pas très abordable pour les débutants (on est plusieurs à n’avoir rien compris, si vous aussi c’est normal).

Je parlerai donc uniquement de la Classic Pochman (qui consiste à placer les cubes un à un avec des PLL) avec la face orange devant et la jaune dessus. J’ai appris cette méthode grâce à ce tuto http://pagesperso-orange.fr/RubikUbik/blind01.html" onclick="window.open(this.href);return false; qui témoigne de l’humour des auteurs.
Cependant, ce tuto n’utilise qu’une seule PLL pour les coins, ce qui complique les set-up moves. Nous reviendrons sur ce vocabulaire.

Notation : le coin DBR veut dire Down Back Right (le coin en bas à l’arrière et à droite) et le coin UFL veut dire Up Front Left (le coin en Haut à l’avant et à gauche).

1) Dans un premier temps, trouver un « nom » à chaque cube

Pour les 8 cubes coin (ils ont 3 faces ou 3 « stickers » ou 3 « étiquettes ») : le coin DBR (Down Back Right = coin en bas au fond à droite = le coin rouge bleu blanc) sera le 1. Celui au-dessus donc le rouge bleu jaune (UBR = Up Back Right) sera le 2. Le DBL (Down Back Left) sera le 3 et ainsi de suite. Cependant, on en reparlera après, mais un coin peut se présenter au niveau du buffer selon ses 3 faces, appelées stickers (autocollants en anglais). A ce moment là, le coin 1 prend deux autres noms : one et A. Le coin 2 : two et B, le 3 : three et C etc… (Faites-vous un schéma)
Donc pour le cube rouge-bleu-blanc, si on a la face rouge (= sticker rouge) au buffer, on l’appelle 1. Si on a la face bleu on l’appelle A. Si on a son sticker blanc on l’appelle one.
En gros, les chiffres en français concerneront les stickers rouge et orange des cubes coin, les lettre concerneront les faces bleue et verte, les chiffres en anglais les faces blanche et jaune.
Vous avez maintenant nommé vos coins, voilà une bonne chose de faite ;-)

Pour les 12 cubes arête (n’ont que 2 stickers) : vous pouvez prendre ceux de ce site http://pagesperso-orange.fr/RubikUbik/blind03.html" onclick="window.open(this.href);return false; ou de celui-là http://forum.francocube.com/topic1290.html" onclick="window.open(this.href);return false; ou de faire les vôtres, ce que je recommande.
Il y a 12 cubes arêtes mais le cube jaune-rouge peut se présenter de 2 manières dans le buffer : jaune-rouge ou rouge-jaune.
A chaque cube vous pouvez associer un Personnage P, et/ou une Action, et/ou un Objet, et/ou un Lieu. Personnellement, à chaque cube j’associe les 4, ma méthode est donc dite PAOL. Si vous n’utilisez que le Personnage et l’action, vous utilisez une méthode PA. Plus d’infos ici http://forum.francocube.com/topic3241.html" onclick="window.open(this.href);return false;
Exemple personnel pour le Orange-Blanc => P : Fumeur ; A : fumer ; O : Cigarette ; L : fumoir
Comme vous le voyez il y a un lien fort entre ces 4 mots qui sont donc simplissimes à mémoriser.

2) Comprendre la méthode de résolution

Maintenant nous allons essayer de comprendre la méthode du Classic Pochman (ou Old Pochman).

Les coins en premier
Donc on a le rubik’s cube dans les mains (face orange devant et jaune dessus pour moi), on regarde le cube coin qui est au niveau du buffer c.à.d qui est en UBL. Ce cube, grâce à 3 algo (qui sont appelées des PLL, peu importe), on peut l’envoyer en DFR. Selon la PLL que l’on utilisera, son sticker du dessus se retrouvera en dessous (algo 1), à droite (algo 2) ou devant (algo 3). Donc apprenez la méthode de ce site http://pagesperso-orange.fr/RubikUbik/blind01.html" onclick="window.open(this.href);return false; MAIS avec ces algo pour les coins http://forum.francocube.com/topic1639.html" onclick="window.open(this.href);return false;

Les set-up moves (ils ne sont pas à apprendre par cœur, même si à force vous les saurez par cœur…) : on les réalise avant d’exécuter chaque PLL. Cela consiste à amener en DFR (car c’est là que la PLL envoie le buffer) « l’endroit où doit se trouver lu cube dans sa position finale » (dit le « slot ») qui est dans le buffer. Phrase incompréhensible j’en conviens, donc prenons un exemple.
Dans le buffer j’ai le cube coin Blanc-Rouge-Bleu (selon ma méthode de mémorisation, ceux qui ont suivi savent que je l’appelle one). Il doit aller en DBR. Donc avant de faire ma PLL, je fais mon set-up move c.à.d je tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre la face du bas (mouvement noté D’ dans la nomenclature internationale ou B’ dans la française) pour amener le slot en DFR, puis je fais l’algo 1 et enfin je remets à sa place la face du bas en faisant un D (= tourner dans le sens des aiguilles la face du bas) qui est l’inverse de mon set-up move évidemment. A la place du buffer il y aura maintenant le cube qui était avant en DBR puisque les cubes se sont échangés. On va maintenant placer celui-ci de la même manière. Et ainsi desuite.

Attention : vos set-up move ne doivent JAMAIS toucher les ou la face(s) du buffer ! C’est logique, non ?

Si vous tombez sur le buffer, c.à.d pour moi si vous avez le cube Rouge-vert-jaune au niveau du buffer, vous l’envoyez à un endroit que vous n’avez pas encore résolu. Et cet endroit que vous avez choisi, il sera normal qu’il revienne 2 fois dans votre mémorisation, mais sans doute pas avec le même sticker (ça dépendra de toute façon). Il reviendra 2 fois, c’est normal.

Donc pour la mémorisation, vous commencez par retenir celui qui est dans le buffer : ici le one puis vous suivez l’ordre. Je ne détaille pas trop car le site de la page perso d’orange le fait très bien, avec des images et tout.
Sachez que si vous ne tombez jamais sur le buffer, vous aurez 7 éléments à retenir.
Si vous tombez une fois sur le buffer : 8. Si vous tombez 2 fois sur le buffer : 9 etc…

Les arêtes ensuite
Pour les arêtes, le buffer est en UR. Selon la PLL qui vous utilisez, vous pouvez l’envoyer en UL (PLL T), en UF (PLL J) ou en UB (PLL I). http://pagesperso-orange.fr/RubikUbik/blind01.html" onclick="window.open(this.href);return false;
Alors il faut savoir une chose : c’est que les PLL, aussi géniales qu’elles soient, échangent jamais que 2 cubes, ce n’est pas possible. En fait les PLL des coins, en outre d’échanger les coins dont on a parlé, échangent aussi les cubes arêtes UB et UL. Heureusement ces 3 PLL ont la bonne idée d’échanger toutes les 3 toujours ces 2 mêmes cubes arête. Cela veut dire que, si pour résoudre les coins, on a un nombre pair de PLL, alors la configuration du cube n’aura pas bougé et on pourra continuer normalement la résolution des arêtes. Mais si on a fait un nombre impair de PLL pour les coins, alors les arêtes UB et UL auront été échangées !!! De même, les PLL des arêtes échangent en plus les coins UFR et UBR. Donc, quand on va mémoriser nos cubes arêtes (ce qui se fait après la mémorisation des coins), si on voit qu’on a un nombre impair de PLL à faire, alors il faudra réaliser une PLL R (qui va échanger les arêtes UB/UL et les coins UFR/UBR), juste après avoir fini les coins (Vivi du forum a une astuce qui permet d’éviter d’apprendre cette 7ème PLL super compliquée : cela consiste à anticiper ces disparités en inversant mentalement les arêtes UB/UL lors de la mémorisation. C’est ce que je fais moi aussi, ou pas, car la PLL R me fatigue les neurones).
Vous allez me dire : « oui mais si on a un nombre pair de PLL pour les coins et impair pour les arêtes ? » C’est impossible ! Si vous avez un nombre pair de PLL pour les coins, alors vous aurez aussi un nombre pair de PLL pour les arêtes, sinon c’est que vous vous êtes planté. De même, si vous avez un nombre impair de PLL pour les coins, alors vous aurez aussi un nombre impair de PLL pour les arêtes, sinon c’est que vous vous êtes encore planté. Capice ?



3) La mémorisation (voir la page perso d’orange http://pagesperso-orange.fr/RubikUbik/blind01.html" onclick="window.open(this.href);return false;)

Note personnelle : on pourrait croire qu’il est plus facile de retenir les coins que les arêtes, mais ce n’est pas vrai, pas pour moi en tout cas. Me concernant, j’ai plus de mal à retenir 27C85five1one4four que ces 3 phrases : Ronaldo et le belge jouent au rugby avec le maraicher. Le festayre et Joseba vendent du muguet à Picsou. Spiderman et Ronaldo.
En fait pour les arêtes, voici ma méthode de mémorisation qui est en un sens inédite. Je prends des phrases toujours construite de la même façon :
Personnage 1 + Personnage 2 + Action + Lieu/Personnage3/Action2
Et je fais toujours 3 phrases. Parfois la dernière est incomplète comme dans l’exemple. C’est très facile à faire avec un système de PAOL. Cette méthode est extrêmement efficace et puissante, je me trompe rarement avec les arêtes. Mais on a tous une mémoire différente. Ce qui m’amène au point suivant :


4) L’empan mnésique

Un neurologue « geek » vous expliquerait que l’empan mnésique est la mémoire vive de votre cerveau. Les médecins la testent de la manière suivante : il vous est donné une série de plusieurs mots, sans aucun lien apparent, que vous devez retenir. Il vous sera demandé de les restituer 5 minutes plus tard.
Dans la population générale, l’empan mnésique varie entre 5 et 7 mots.

Pour ma part et à titre de comparaison (selon votre méthode de mémorisation), il vous faudra retenir d’un coup au minimum (selon si vous tombez sur le buffer ou pas) 7 chiffres/lettres pour les coins et 11 mots pour les arêtes. Les personnes qui font du blind ont donc, sans le savoir, déjà bien amélioré leur empan mnésique, et il faudra que vous en fassiez de même. A mon sens toute la difficulté du blind est là, une fois la méthode de résolution maitrisée. Cet obstacle a dû faire renoncer de nombreux amateurs.

5) L’entrainement

Vous devez vous dire « ouh la la la y a trop d’algo à apprendre… ». Il y en a 6 sans compter la PLL R. D’abord vous devez apprendre et comprendre la résolution, vous entrainer les yeux ouverts. En faisant ainsi, vous apprendrez par cœur sans vous en rendre compte ces 6 PLL (sachant que les 3 PLL des coins sont simplissimes). Déjà tac ça c’est fait.
Toujours en vous entrainant à faire cette méthode les yeux ouverts, vous apprendrez aussi toujours sans forcer vos moyens mnémotechniques pour les arêtes (pour les coins c’est facile y a rien à apprendre, hein ?).
Une fois que vous maitrisez la méthode, essayez de faire la mémorisation en l’écrivant sur une feuille. Cachez le cube et essayez. A ce moment là on peut se dire « Bon c’est pas si difficile que ça de retenir » mais il faut savoir qu’en écrivant déjà on retient pas mal, et le but est, je le rappelle, de se rappeler de sa mémorisation sans passer par l’étape d’écriture, laquelle facilite grandement la mémorisation.


Voilà, c’est tout pour mon expérience, normalement y a pas d’erreur dans ce que je vous ai expliqué, j’ai essayé de mettre de l’ordre sans discriminer la partie résolution/mémorisation car c’est très bien fait sur le site de la page perso d’orange.

Vous pouvez dorénavant vous plonger dans les explications plus précises pour la résolution. Je vous souhaite bonne chance et surtout bon courage, ne renoncez pas !
Et si vous avez un souci, posez votre question sur le forum, quelqu’un vous répondra toujours ! Et même plutôt vite !
Et pour le reste, il y a francocube, meilleur site francophone sur le rubiks cube, croyez-moi, j’en ai vu un paquet !

Flex
Modifié en dernier par Seb0101 le mar. juil. 06, 2010 12:54 pm, modifié 1 fois.
ofapel
Grand Manie Tout
Messages : 12556
Enregistré le : lun. avr. 24, 2006 7:32 pm


Seb0101 a écrit :
Cependant la méthode des 3 cycles n’est pas très abordable pour les débutants (on est plusieurs à n’avoir rien compris, si vous aussi c’est normal).
OH!!! mais tu peux pas commencer une page en affirmant une telle énormité! En quoi la 3-cycle n'est pas abordable? Au contraire, je trouve qu'elle est bien plus sympathique que la pochmann du fait que toute les étapes sont séparées. C'est plus facile de comprendre ce sur quoi on agit.
Nostra
Tendinites cubeur
Messages : 2892
Enregistré le : mer. juin 27, 2007 9:11 pm


J'suis assez d'accord avec Ofapel. Même si je préfère de loin Pochmann, les deux approches sont très abordables pour des débutants!

Par contre, Ofapel, je ne peux que te reprocher la même chose, comment oses-tu dire ça :
ofapel a écrit :
Au contraire, je trouve qu'elle est bien plus sympathique que la pochmann du fait que toute les étapes sont séparées. C'est plus facile de comprendre ce sur quoi on agit.
Je trouve la Pochmann bien plus facile à comprendre.

Juste pour dire que les deux méthodes se valent, mais que certains préfèrent l'une à l'autre.
Chaos Theory
Inamovible
Messages : 476
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 8:40 pm


Je trouve la Pochmann bien plus facile à comprendre.
Je l'ai aussi trouvé plus facile à apprendre.

Ca doit dépendre des personnes je pense :roll:

J'ajoute que je ne trouve pas de noms aux pièces du cube.Enfin il m'arrive de l'utiliser, mais généralement Je visualise seulement l'endroit ou ils doivent aller. Dans ma mémo je touche et je fais mon circuit avec mes mains. Puis à la restitution je fais pareil, mais virtuellement dans ma tête. Ca marche tout aussi bien.
Cependant, ce tuto n’utilise qu’une seule PLL pour les coins, ce qui complique les set-up moves. Nous reviendrons sur ce vocabulaire.
Tu vas rire, mais je préfère moi. Je trouve ça plus intuitif. Tandis qu'avec 3 PLL pour chaque orientation, je m'embrouillais ..
Seb0101
Posteur à temps partiel
Messages : 10
Enregistré le : lun. juil. 05, 2010 3:15 am


Chaos Theory a écrit :
J'ajoute que je ne trouve pas de noms aux pièces du cube. Enfin il m'arrive de l'utiliser, mais généralement Je visualise seulement l'endroit ou ils doivent aller. Dans ma mémo je touche et je fais mon circuit avec mes mains. Puis à la restitution je fais pareil, mais virtuellement dans ma tête. Ca marche tout aussi bien.
C'est très habile, j'y avais pas pensé... Tu dois avoir une sacré mémoire visuelle alors ! Bien joué :wink:

Chaos Theory a écrit :
Tu vas rire, mais je préfère moi. Je trouve ça plus intuitif. Tandis qu'avec 3 PLL pour chaque orientation, je m'embrouillais ..
Oui c'est compréhensible ! Moi j'ai pas eu ce problème, mais j'en ai eu d'autres :mrgreen:

Une discussion qui prouve encore que nous sommes tous très différents pour la mémoire !


Sinon pour la méthode des 3 cyles, je disais juste qu'on était plusieurs débutants à l'avoir lue et qu'on avait rien compris du tout (il manque peut-être une introduction ou un guide général de la résolution je ne sais pas). Alors que la Pochman on s'en est bien sortis. De toute façon, je dis pas que ce j'ai écrit est la stricte vérité mais ce que j'ai pensé, d'après ma propre expérience. Je ne voulais pas vous froisser loin de là désolé :oops:
Chaos Theory
Inamovible
Messages : 476
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 8:40 pm


C'est très habile, j'y avais pas pensé...
:roll: .. Merci deadalnix.. :roll: . Il m'a conseillé ça pour les coins, et comme j'ai beaucoup aimé j'ai adapté sur les arêtes.
WydD
D@cteur WydD
Messages : 2195
Enregistré le : sam. janv. 24, 2009 9:42 pm


Seb0101 a écrit :
C'est très habile, j'y avais pas pensé... Tu dois avoir une sacré mémoire visuelle alors ! Bien joué :wink:
Je fais pareil et on est pas mal à n'avoir jamais appris de table de PAOL ou autre.

Pour le reste, savoir si c'est Pochmann ou si c'est 3-cycle la plus simple c'est un débat qui commence à être âgé et la conclusion globale c'est que c'est chacun son style :p Perso j'ai jamais réussi à faire un blind en mémorisant des stickers donc je fais du 3c.

Après, afin de paufiner ton texte, je dirais que tu utilises déjà beaucoup de vocabulaire avancé de cubeur et que ça peut en rebutter certains mais bon. Sinon j'ai eu du mal à suivre l'explication dans le cadre où le cycle se termine sans avoir résolu entièrement les arêtes ou coins. (Ne me réponds pas je connais la réponse, c'est juste pour te dire d'affiner le discours)

Et ça fait plaisir de voir des débutants réussir des blinds, preuve que le niveau n'importe pas :D
ofapel
Grand Manie Tout
Messages : 12556
Enregistré le : lun. avr. 24, 2006 7:32 pm


Nostra a écrit :
Par contre, Ofapel, je ne peux que te reprocher la même chose, comment oses-tu dire ça :
C'était essentiellement pour faire le contrepoint. Je suis clairement d'accord avec le fait que chacun choisi sa méthode selon ses préférences et se forge sa propre façon de mémoriser.
WydD a écrit :
Seb0101 a écrit :
C'est très habile, j'y avais pas pensé... Tu dois avoir une sacré mémoire visuelle alors ! Bien joué :wink:
Je fais pareil et on est pas mal à n'avoir jamais appris de table de PAOL ou autre.
Je fais la même chose mais uniquement pour les coins.

Ca m'amène sur un dernier point. Le blind est plus un principe à comprendre. C'est à nous par la suite de se constituer un set de séquence nous permettant d'agir sur des cas bien particuliers définis au préalable. Preuve en est que personne n'a jamais vraiment utilisé l'old pochmann. Le principe de l'old pochmann était de prouver qu'on pouvait résoudre le cube en blind avec une seule séquence:
Stefan Pochmann sur son site a écrit :
The old version used the T-permutation as it's only algorithm. My main objective for writing about it was that I wanted to show it's possible to solve the cube (blindfolded) using only a single algorithm.
Tout le reste n'est qu'optimisation. Ce sont des optimisations arbitraire.
Je trouve, par exemple, la PLL Rsym beaucoup trop risqué en blind. Pourtant, cette PLL est largement utilisée.

Les tutoriels sont là pour donner les bases.
Seb0101
Posteur à temps partiel
Messages : 10
Enregistré le : lun. juil. 05, 2010 3:15 am


WydD a écrit :
Sinon j'ai eu du mal à suivre l'explication dans le cadre où le cycle se termine sans avoir résolu entièrement les arêtes ou coins. (Ne me réponds pas je connais la réponse, c'est juste pour te dire d'affiner le discours)
Oui je sais mais pour expliquer les séquences et les cycles sans schéma c'était infaisable. De plus ce message n'est pas un tuto mais réflète ce que j'aurais aimé lire en premier avant de me mettre au blind :wink:

WydD a écrit :
Et ça fait plaisir de voir des débutants réussir des blinds, preuve que le niveau n'importe pas :D
Réussir est un bien grand mot, je n'y arrive pas à tous les coups, je suis très lent, et de temps en temps j'ai l'irrésistible envie de jeter un coup d'œil à mon cube :-D
vivi
VIP au club des 1000
Messages : 1492
Enregistré le : ven. juil. 17, 2009 1:13 pm


ofapel a écrit :
Je trouve, par exemple, la PLL Rsym beaucoup trop risqué en blind. Pourtant, cette PLL est largement utilisée.
Idem, j'ai toujours trouvé beaucoup plus simple de prévoir l'échange d'arêtes pendant la mémorisation plutôt que de faire une Rsym à la fin.
Seb0101
Posteur à temps partiel
Messages : 10
Enregistré le : lun. juil. 05, 2010 3:15 am


vivi a écrit :
ofapel a écrit :
Je trouve, par exemple, la PLL Rsym beaucoup trop risqué en blind. Pourtant, cette PLL est largement utilisée.
Idem, j'ai toujours trouvé beaucoup plus simple de prévoir l'échange d'arêtes pendant la mémorisation plutôt que de faire une Rsym à la fin.
Oui c'est que j'ai marqué (jai parlé de toi vivi) !

Mais faut aussi prévoir pour les coins... ce qui est plus difficile.
deadalnix
Unix Cube
Messages : 7316
Enregistré le : sam. nov. 11, 2006 10:44 pm


Si tu les mémorise deux par deux, tu es vite fixé.
vivi
VIP au club des 1000
Messages : 1492
Enregistré le : ven. juil. 17, 2009 1:13 pm


Seb0101 a écrit :
Oui c'est que j'ai marqué (jai parlé de toi vivi) !

Mais faut aussi prévoir pour les coins... ce qui est plus difficile.
Je n'avais pas vu :-D

Mais attention à ce que tu écris :
Vivi du forum a une astuce qui permet d’éviter d’apprendre cette 7ème PLL super compliquée : cela consiste à anticiper ces disparités en inversant mentalement les arêtes UB/UL et les coins UBR/UFR lors de la mémorisation.
Je ne prévois pas d'inversion des coins mais uniquement celle des arêtes. Au début de ma mémorisation je compte le nombre de coins dans mon cycle : s'il est pair, parfait aucun échange ; mais s'il est impair je me contente de résoudre mes coins normalement tout en prévoyant l'échange des 2 arêtes UB et UL.
Seb0101
Posteur à temps partiel
Messages : 10
Enregistré le : lun. juil. 05, 2010 3:15 am


vivi a écrit :
Seb0101 a écrit :
Oui c'est que j'ai marqué (jai parlé de toi vivi) !

Mais faut aussi prévoir pour les coins... ce qui est plus difficile.
Je n'avais pas vu :-D
:smt040:

vivi a écrit :
Mais attention à ce que tu écris :
Vivi du forum a une astuce qui permet d’éviter d’apprendre cette 7ème PLL super compliquée : cela consiste à anticiper ces disparités en inversant mentalement les arêtes UB/UL et les coins UBR/UFR lors de la mémorisation.
Je ne prévois pas d'inversion des coins mais uniquement celle des arêtes. Au début de ma mémorisation je compte le nombre de coins dans mon cycle : s'il est pair, parfait aucun échange ; mais s'il est impair je me contente de résoudre mes coins normalement tout en prévoyant l'échange des 2 arêtes UB et UL.
Hmm quelque chose m'échappe car, si nombre impair pour les coins donc nombre impair pour les arêtes.

Donc à la fin de la résolution de tes coins, tes arêtes UB et UL sont inversées. Donc tu résouts les arêtes selon ta mémorisation avec laquelle tu avais prévu le coup. Cependant comme tu auras aussi un nombre impair d'algo pour les arêtes, tu finiras ton cube avec les coins UBR et UFR inversés. Donc il faut aussi tenir compte des coins, non ? :roll:

Cela me semble logique car la PLL R, qui remet les choses dans l'ordre, inverse les arêtes UB et UL et les coins UBR et UFR.
deadalnix
Unix Cube
Messages : 7316
Enregistré le : sam. nov. 11, 2006 10:44 pm


Essaye, tu verras bien que ce que tu dis ne tiens pas la route.
32 messages Page 1 sur 3