Ma mémo en MBLD

Discussions spécifiques aux méthodes blindfolded (résolution à l'aveugle)
Techniques de mémorisation | Blindfold : Choisir sa méthode | Notation blindfolded | Orienter en blindfolded
10 messages Page 1 sur 1
Rubix
Discret
Messages : 6
Inscription : dim. juin 04, 2017 2:53 pm


J'aimerais partager avec vous ma méthode de mémo sur laquelle je travaille, puisque c'est une question qui revient régulièrement dans la section blind), qui n'a pas encore fait ses preuves, il s'agit là donc d'un topo plutôt théorique qui demande à être validé et amélioré si vous avez des idées dans les limites de la subjectivité des méthodes de mémo bien entendu, je termine les partiels quand même avant :drinkers:

Record actuel : 2/2 en 10:04 (sub 9 il y a quelques années) en M2/3 cycles

1/ CONSTUCTION DU SCHÉMA DE MEMORISATION

Je travaille essentiellement en Roman Room (RR) et PA (et plus en PAOL comme auparavant)

Chaque cube possède son propre parcours de RR définit à l'avance, dans chaque pièce de ma RR se trouve une PA pour M2 (donc deux items = 2 arretes) avec un item stop à la fin de la mémo pour indiquer que cette partie est terminée, pour éviter de me demander si j'ai encore des arrêtes à résoudre ou pas.
Je lis d'abord toutes les arrêtes de tous mes cubes. Par dessus je rajoute mes PA de 3 cycles, je m'explique avec un exemple concret tiré de mon tableau :

Roman Room 1 : M2
Pièce 1 : Deadpool / Met du déo à Yannick
Pièce 2 : Julie / Se scie la jambe
Pièce 3 : Mon frère / Vomit dans la bouche de la reine d'Angleterre (inclusion de cycle)
Pièce 4 : Aurélien (moi même) / Jongle avec des balles de tennis
Pièce 5 : Xavier / Se mouche dans sa manche
Pièce 6 : Item stop = Power Ranger rouge = fin de lecture de la mémo

Ensuite je rajoute les PA des coins qui vont interagir avec les PA des arrêtes (je ne travaille pas en inclusion de cycles pour les coins) :

Roman Room 1 : rajout 3 cycles sur la mémo de M2
Pièce 1 : Lucky Luke / Fiste / Deadpool / Met du déo à Yannick
Pièce 2 : Lara Croft / Jette une bombe d'une mongolfière = item stop = fin de cycle / Julie / Se scie la jambe
Pièce 3 : Mr Propre / Etrangle / Mon frère / Vomit dans la bouche de la reine d'Angleterre (inclusion de cycle)
Pièce 4 : Will Smith / Fait cuire à la marmitte / Aurélien (moi même) / Jongle avec des balles de tennis
Pièce 5 : Une prostituée / Jette des bombes d'une mongolfière = item stop = fin de cycle / Xavier / Se mouche dans sa manche
Pièce 6 : Item stop = Power Ranger rouge

Ce système permet d'etre sur d'avoir retenu les arrêtes, car on va faire interagir la mémo des coins avec celle des arretes en se remémorant les arrêtes.

Pour les arrêtes bien placées, mal orientées, j'utilise une pièce supplémentaire
Pour l'orientation des coins je n'ai pas encore décidé si je rajoute la mémo par dessus celle du placement des coins

2/ CONSTRUCTION DES PA

Pour mes tableaux j'ai une PA spécifique par cube (1 item = 1 arrete ou coin, je ne travaille pas en paire) sinon le risque de confusion est élevé ! En effet avec la même PA on a une probabilité de 25 % d'avoir un item redondant sur 2 cubes (12.5% si PAOL = 1/8). Le soucis c'est que pour 10 cubes on va avoir 10 PA, mais on peut optimiser le nombre de tableaux à créer :
Soit P1A1 et P2A2 les PA des cubes 1 et 2, pour augmenter le nombre de tableaux on peut les croiser et obtenir P1A1, P2A2, P1A2 et P2A1. De manière générale on va pouvoir augmenter au carré le nombre de tableaux de cette manière.

Un autre avantage est la possibilité de supprimer les items stop ! En effet sur le premier cube par exemple, on a P1A1 si mon dernier item est un P, au lieu de rajouter un item stop on peut remplacer ce P par un item d'une autre PxAy, ici P2 arbitrairement. Dans mon exemple détaillé il suffit de supprimer le Power Ranger rouge (attaché à aucune arrête, il ne sert qu'à dire que la lecture est finie) et remplacer A1 (se moucher dans sa manche) par A2 (Sniper).

L'inconvénient est la gymnastique mentale que cela occasionne, et les risques de confusions à l'encodage, mais la majorité des erreurs d'encodage seront sans conséquences, avec de l'entrainement ça reste systématisable
Le gros avantage est la spécificité
BallonSonde
Jamais loin d'ici
Messages : 119
Inscription : ven. mars 10, 2017 9:14 pm


Je trouve que c'est une excellente idée de nous décrire ta mémo ! Aucune méthode n'est universelle, donc plus on a de détails sur comment les blinders expérimentés font, plus on pourra s'inspirer et s'améliorer :smt023:
Voici mes quelques remarques ; sache que c'est un avis personnel, j'ai déjà quelques automatismes qui ne sont pas forcément compatibles avec les tiens.

Je fonctionne plutôt avec un élément (image : P, A...) par paire de lettres, c'est plus compact à mémo mais plus lourd à lister au préalable. Si tu restes sur ta méthode, avoir plusieurs variantes pour la même lettre comme tu le fais peut permettre de limiter les risques, mais tu atteindras vite la limite quand même.
dim. juin 04, 2017 11:29 pmRubix a écrit :
Je travaille essentiellement en Roman Room (RR) et PA (et plus en PAOL comme auparavant)
Pourquoi ce changement (simple curiosité) ?

dim. juin 04, 2017 11:29 pmRubix a écrit :
Ensuite je rajoute les PA des coins qui vont interagir avec les PA des arrêtes (je ne travaille pas en inclusion de cycles pour les coins)
Faire interagir les images est une très bonne idée ! C'est ce qui m'a permis de faire un bond phénoménal en vitesse de mémo et en fiabilité. Quelle que soit ta manière de procéder fais-les interagir le plus possible, dans tous les sens, toutes à la fois si tu peux ! (mais de préférence sous forme de chaîne : 1 interagit avec 2 interagit avec 3...)

dim. juin 04, 2017 11:29 pmRubix a écrit :
Chaque cube possède son propre parcours de RR définit à l'avance, dans chaque pièce de ma RR se trouve une PA pour M2 (donc deux items = 2 arretes) avec un item stop à la fin de la mémo pour indiquer que cette partie est terminée, pour éviter de me demander si j'ai encore des arrêtes à résoudre ou pas.
Bonne idée l'item stop, mais comme tu l'as mentionné plus bas on n'en a pas vraiment besoin. Au milieu de la mémo il ne sert pas si tu mémorises les fins de cycle par leur lettre (exemple : le 3-cycle RF-UR-LD sera mémorisé "RF-UR-LD-RF", ou pour speffz PBGP) ; à la fin il suffit de retenir si tu as un nombre pair ou impair d'éléments (c'est le même pour arêtes et coins donc ça allège).

dim. juin 04, 2017 11:29 pmRubix a écrit :
Pour les arrêtes bien placées, mal orientées, j'utilise une pièce supplémentaire
Très bonne idée, l'essentiel est de bien savoir laquelle. Mémoriser ça est mon point faible, il y a trop peu d'infos pour que ça rentre dans ma mémo donc je l'oublie très souvent (surtout en mbld, 5/13 au lieu de 11/13...). Arrives-tu à ne pas oublier le contenu de cette pièce ? Comment ?
mickaeldanslenowhere
Passe sa journée ici. Et dort ici, aussi
Messages : 546
Inscription : mar. janv. 08, 2013 6:32 pm


Salut,
C'est sympa de partager ta façon de mémoriser. Pour ma part je dirai comme BallonSonde : essaie de chaîner les PA entre elles.

Pour la répartition en RR, de mon côté c'est une seule pour tous les cubes et chaque cube est mémorisé pour un spot. Tu dois pouvoir gagner un peu sur ce terrain là aussi.

Par exemple, mon path représente mon ancienne maison. J'enregistre une image en pseudo PAOL pour les arrêtés et une autre image pour les coins. Les deux s'enchaînent naturellement et c'est le nouveau personnage qui me permet de switcher de type de pièce. Pareil, ma parité est prise en compte lors de la mémo et j'exécute simplement sans me poser de question.

Dans la mesure du possible, j'essaie d'orienter l'action de mes images vers le prochain spot pour ajouter du dynamisme à la scène.

C'est assez robuste et ça permet de faire les choses tranquillement mais avec des résultats corrects.(~4 min/cube).

En passant, quand je parle de pseudo PAOL c'est car je n'ai pas d'images précises, seulement de gros marqueurs auxquels je m'accroche quand la mémo est plus fébrile et quand je mémorise je m'inspire du côté sonore des lettres pour créer mes images.

Voili voilou.
KarelitoO
Jamais loin d'ici
Messages : 106
Inscription : sam. déc. 17, 2016 4:58 pm


J'ai une question bête surement.
Je voudrais essayer le multibld. Mais j'ai une mémo auditive des coins avec lettres chiffres et chiffres anglais.
J'ai essayé hier sur 2 cubes mais je galère.
Est-ce que je dois changer ma mémo de coins par des lettres sachant que j'utilise les paires de lettres pour les arêtes ou c'est de l'entraînement.
Ça me parait plus facile avec des lettres mais ça me change toute la mémo des coins.
Cubeur-manchot
VIP au club des 1000
Messages : 2997
Inscription : jeu. sept. 11, 2014 5:16 pm


Le truc c'est que le cerveau est vraiment nul pour retenir des choses en brut, et à part pour les toutes petites quantités il est totalement dépassé. Là où il est excellent en revanche, c'est pour retenir des liens entre les éléments pour se souvenir que telle chose est liée avec telle autre. Pour retenir un ensemble d'éléments, le cerveau va retenir quelques éléments ancres mais surtout plein de liens entre eux.
Si on perd un ou plusieurs lien, on perd toute une partie des choses à mémoriser.
Il faut donc des liens forts, qu'on n'oublie pas. Pour ça il faut bien les construire, et pour bien les construire il faut avoir de la souplesse dans la façon de les créer, de façon à être capable de créer plusieurs liens différents et d'avoir plus de chances d'en avoir un qui soit fort.
Globalement les histoires (avec paires de lettres par exemple) sont excellentes pour ça parce qu'elles permettent vraiment beaucoup de libertés, puisqu'avec ces lettres on est capable de créer une grosse partie de nos pensées, et donc créer des liens est très facile. En revanche avec les chiffres (ou les sons, ou les gestes, ou plein d'autres systèmes de codage de l'information), les possibilités sont très nettement moindres. Et qui dit possibilités moindres, dit moins de choix dans les liens, dit liens globalement moins forts, et dit performances moins bonnes pour les mémorisations avec beaucoup d'informations.

Donc oui si tu veux te lancer dans le multiblind je te conseille de passer à un système plus stable et avec plus de possibilités, comme les paires de lettres (après ces paires de lettres tu en fais ce que tu veux) :oui:

Après je dis ça c'est pour le vrai multiblind, genre 10 cubes ou plus, parce que si ton objectif est uniquement 3 voire 5 cubes un simple entrainement régulier te permettra d'y arriver :smt023:
Rubix
Discret
Messages : 6
Inscription : dim. juin 04, 2017 2:53 pm


Bon, bon, bon, j'ai un peu laissé tomber la méthode que j'ai décrite, trop formalisée, confusogène, car quitte à créer plusieurs PA, je me suis chauffé à passer en paires de lettres.

Pour la construction de ma PL j'ai utilisé un projet de PL en PAOL que j'avais commencé à faire l'an dernier (j'en étais à un peu plus de la moitié je crois). J'ai conservé que les personnages que j'avais fini d'écrire, et j'ai randomisé les personnages aux PL, j'avais pas envie de m'amuser à associer les initiales des personnages aux PL sachant que ca ne marcherait pas pour tous mes personnages, j'ai choisi mes personnages sans me poser la contrainte des PL.
Du coup pour les mémoriser j'ai utilisé le logiciel Anki (flashcards) et j'ai bachoté, d'abord en utilisant des petits moyens mnémotechniques : IJ = Michellangelo qui s'InJecte de la pizza, puis sans moyens mnémotechniques, et je les maîtrise quasiment sur le bout des doigts, juste quelques erreurs de temps en temps c'est normal ça va venir.

J'utilise toujours des roman room définies l 'avance, de préférence dans des lieux ouverts (mon jardin, complexe sportif) où les lieux "se regardent" les uns les autres pour optimiser les associations d'idées, mes personnages agissent les uns sur les autres de la manière que je veux (je ne code pas les actions), au final j'obtiens une sorte de super mario smash bros assez rock'n'roll :rock:
J'utilise toujours des lieux spécifiques (2 : coins et arretes) pour les pièces bien placées, mal orientées : par exemple 2 piscines dans mon complexe sportif, quand ces pièces sont vides j'imagine la piscine vide avec quelqu'un qui nettoie les feuilles dedans, quuand il y a des personnages dedans le dernier porte une bouée (même si c'est pas du tout indispensable, ça accelère un peu quand meme le décodage
Rubix
Discret
Messages : 6
Inscription : dim. juin 04, 2017 2:53 pm


@BallonSonde : plus de PAOL car j'ai du mal à enchainer logiquement les PAOLs, donc j'avais imaginé passer en PA et non pas PAO (les lieux étant dans la RR) car en M2/R2 c'est quand même sympa de savoir si on a fait M2 ou pas :-D

Ensuite pour l'item stop, j'ai quand même une préférence pour ça car l'info "mémo finie" est dédiée à cet item, ensuite parce que ça demande un effort supplémentaire de subvocalisation du dernier item du cycle, et pour moi qui ai un TDAH (déficit attentionnel) c'est une économie de concentration non négligable :smt040: maintenant en PL sur 2 cubes je ne l'utilise pas, je ne sais pas si j'en aurais besoin pour un plus grand nombre de cubes, j'ai pas encore essayé, quand il y a des parités le problème est réglé en paires de lettres c'est déjà ça puisqu'on va coder un personnage dont on sait qu'il est associé à une seule lettre :D
Dernière modification par Rubix le lun. juin 26, 2017 8:34 am, modifié 1 fois.
Antò
Passe sa journée ici. Et dort ici, aussi
Messages : 766
Inscription : lun. nov. 07, 2016 7:40 pm


Tu sais que tu peux éditer tes posts ?

ça évite de poster deux messages tout de suite d'affilée et d'alourdir le topic :wink:
Nameless
Passe sa journée ici. Et dort ici, aussi
Messages : 757
Inscription : mar. janv. 19, 2016 7:06 am


Vu la taille et le sujet différent des messages c'est pas un drame. :roll:
KarelitoO
Jamais loin d'ici
Messages : 106
Inscription : sam. déc. 17, 2016 4:58 pm


Je suis enfin passé à la méthode des locis.
J'arrive mieux à faire mon trajet et à voir ce que je laisse dans chaque emplacement. J'ai fait juste une mémo de 4 cubes hier et je m'en souviens encore aujourd'hui (82 lettres) . J'arrive mieux à faire interagir l'environnement des pièces avec ce que j'y laisse. J'ai 3 emplacements dans chaque pièce: 1 pour les coins et 2 pour les arêtes.

Exemple de mémo: (2 premiers cubes)

1er cube: dans ma chambre:
OP JA GD LT U Sur la commode, il y a un OPéra où JAvier prend un GoDe pour jouer du LuTh sur lequel il y a un U d'écrit.
NK OH Je me cale sur l'ordi: je suis en Nike et je fais de l'OH
VD EI SB ER Q Je vais sur mon lit et je pense que je ViDe l'Etat Islamique des SBires qui ERrent dans leurs culs(Q)

Je descends l'escalier et je m'assois sur le canapé.

2ème cube: le salon
HF TB AD CK LI : Je regarde la télé et la cHeF des TeBé ADèle prend de la CoKe dans son LI
EU LS JB: Je regarde la bibliothèque et il y a un livre intitulé: L'EUrope LaiSse tomber les subventions pour JB (whisky)
GN OF : Je regarde à côté de moi sur le canapé, il y a le GaN que tu m'a OFfert.

Etc...
10 messages Page 1 sur 1