Gérer le stress en compétition

Discussions relatives aux méthodes spécifiques de speedcubing (Fridrich, Petrus, Fish, ...)
COLL | PLL | OLL | F2L | 1ère croix | PLL OH | Ryan Heise
Avatar du membre
Arsonist
VIP au club des 1000
Messages : 1978
Enregistré le : mer. sept. 05, 2007 12:39 pm

Re: Gérer le stress en compétition

Message par Arsonist »

Maintenant que le Magic et le MMagic ne sont plus officiels, tu n'as plus qu'à t'entraîner au feet et aux big blinds
Image

Avatar du membre
Cubeur-manchot
VIP au club des 1000
Messages : 2999
Enregistré le : jeu. sept. 11, 2014 5:16 pm
Localisation : Orly (91)

Re: Gérer le stress en compétition

Message par Cubeur-manchot »

Étant moi-même une boule de nerf en terme de stress (même si je ne l'exprime pas), je sais à quel point c'est dur de ne pas stresser, et je sais aussi ce que ça fait de perdre la totalité de ses moyens à cause du stress.
Beaucoup de choses parmi ma liste n'ont pas encore été dites :
  • Fais du sport régulièrement, en compétition si possible. C'est la dédramatisation de la situation d'échec qui fait disparaître le stress. Il faut avoir déjà rencontré, régulièrement si possible, des situations d'échec. Parfois c'est très difficile sur une discipline de dédramatiser, il faut donc s'entrainer à dédramatiser sur d'autres disciplines, qu'elles soient scolaires, sportives, ou autres.
  • Respire bien avant ta résolution, mais aussi les quelques minutes précédentes. On ne se déstresse pas forcément en quelques secondes, quelque minutes peuvent être nécessaires, autant se les donner.
  • Échauffe toi les doigts et poignets non pas 2-3 minutes avant l'épreuve (meilleur moyen de stresser), mais disons 10 minutes avant, histoire d'avoir bien le temps de te calmer avant l'épreuve, et de toute façon les doigts resteront chauds pendant ces quelques minutes.
  • Le cerveau n'est capable de penser qu'à un truc à la fois. Occupe-le à autre chose, par exemple un jeu de mémorisation (tu fais du blind ?), essayer de se rappeler ce que tu as fait, ce que tu as mangé, où tu es allée, qui tu as rencontré, peu importe, faire travailler ton cerveau pour qu'il n'y pense plus (ça peut paraître un peu schizophrène comme idée, mais c'est vrai et c'est prouvé)
  • Discute avec des gens autour de toi, crée une méthode de résolution, discute de l'efficacité de méthodes, apprends à des gens quelques tricks (il me semble que tu aimes bien enseigner, eh bien vas-y !), histoire de t'occuper l'esprit et de ne plus penser au temps que tu vas faire, au point que ça devienne vraiment un détail dans ta journée.
  • Fais du théâtre, ça aide à s'exprimer, mais aussi ça aide vraiment à gérer le stress en situations difficiles. (Quelqu'un de mon groupe de projet l'an dernier faisait du théâtre, et il était le seul du groupe à ne pas être stressé lors de la présentation finale, il n'y a pas de coïncidence)
  • L'endorphine est l'hormone du plaisir (au sens large) et permet de vaincre le stress. Pour en produire, plusieurs possibilités : manger un truc, bon si possible (le système digestif contient de l'endorphine lui aussi), faire une activité physique intense (genre un petit footing en arrivant en compétition, non seulement ça accélèrera ton rythme cardiaque et apportera plus de sang à ton cerveau et donc tu réfléchiras plus vite et tes réflexes seront plus vifs, mais en plus ça te permet de produire de l'endorphine qui va diminuer ton stress, ça fait d'une pierre deux coups), ou faire quelque chose qui te plait (genre manger un truc au chocolat, lire, jouer à un jeu vidéo, acheter un truc, faire les soldes, ou autres, vraiment après c'est totalement personnel)
  • Discute de ce que tu feras après la compétition, genre aller chez quelqu'un ou aller au resto, ce genre de choses. Planifier la suite est un bon moyen de se changer les idées en pensant à des trucs sympas.
Honnêtement, si tu appliques disons 4 des 8 astuces que j'ai données :
- dès la prochaine compète tu auras divisé ton stress par 2.
- les suivantes le stress sera toujours là (parce que le stress ne disparaît jamais complètement) mais il sera vraiment anodin.
PS : je dis ça pour Juliette, mais c'est aussi valable pour chacun d'entre nous.

Avatar du membre
43 quitillions
Passe sa journée ici. Et dort ici, aussi
Messages : 526
Enregistré le : ven. juin 12, 2015 9:01 pm

Re: Gérer le stress en compétition

Message par 43 quitillions »

Est-ce que vous pensez que le style -même si je n'aime pas ce terme- de cubing; la façon de tenir le cube en main a un rapport avec le stress ? Personnellement je tiens le cube très crispé et je suis de nature très stressé. Je me rappelle qu'en compétition je faisait mes fins de solve avec beaucoup de lockups et des PLL très crispées et longues...
Car Dieu est le compactifié d'Alexandrov de l'Univers. (Grothendieck IV, 22)
Tout est possible - les seules limites qui existent sont celles qu'on se fixe." - Edouard Chambon
Repose en paix, TMOY.

Avatar du membre
A$€E
VIP au club des 1000
Messages : 1794
Enregistré le : sam. juil. 20, 2013 6:17 pm
Localisation : Lyon

Re: Gérer le stress en compétition

Message par A$€E »

Oui, je pense effectivement que ça a une très grande influence sur nos résolutions en compétition. Si tu est stressé mais que tu essaies de rester fluide et d'anticiper, ton stress ne va pas trop te gêner, ou en tout cas beaucoup moins que si tu bourrines comme un malade (ce que je fais assez souvent). Quand tu bourrines tu anticipe moins, et tu as plus de chance de faire des lock-ups.

Abdelhak91
Inamovible
Messages : 387
Enregistré le : dim. nov. 13, 2011 8:31 pm

Re: Gérer le stress en compétition

Message par Abdelhak91 »

Je suis d'accord avec le fait que la pression peut varier d'une compet à l'autre . En finale du DYC , j'étais même pas stressé du tout vu que je savais que je pouvais pas faire podium , alors que à Phalsbourg je l'étais beaucoup plus . Mais cela était du au système mis en place pour la finale qui faisait attendre ( passage 2 à 2 ) . Ducoup on peut accumuler la pression . Parfois je pense même que l'impatience fait monter la pression ( le fait de vouloir vite faire des bons temps ) . Il y a donc une certaine experience qu'on peut acquérir au bout d'un certain temps .

Ensuite , LE TRUC qui pour moi sert à MAX pour les compets , c'est la serviette !!! pratique avant chaque solves :smt023:
ça limitera déjà les dégats en cas de stress .


Voilà , si j'ai autre chose je reposterai

Avatar du membre
oranjules
"Le slip de Superman !"
Messages : 2837
Enregistré le : lun. août 24, 2009 1:56 pm

Re: Gérer le stress en compétition

Message par oranjules »

J'apporte aussi mon point de vue : il est possible de jouer sur le stress en le transformant en positif, par contre c'est quitte ou double (ça a marché pour moi au deuxième tour de 333 au Brésil typiquement, mais pas du tout au FLIP au pyra où je commence par 3.33, 2.68, 2.68). Tu peux essayer de faire un ego-trip monstrueux avec de la musique épique ultra badass (Song of Freedom de la BO de Doctor Who, Globus - Europa (avec les paroles) parmi mes préférées). C'est hyper dangereux parce que si ça passe pas, ça calme pas du tout et ça lockup dans tous les sens (par contre, c'est comme ça que j'ai gagné toutes les finales d'Euros/Worlds de pyra (Vegas n'a jamais existé :p)).
Pendant le 333, j'écoute une musique complètement random qui pour une raison que j'ignore (probablement du placebo) me fait accélérer. A une époque c'était Hold The Line, maintenant The Boxer de Simon & Garfunkel.

Autre solution effectivement, la musique qui calme. En finale de 333 format Worlds, ça peut être sympa en attendant son tour (Swann faisait ça à Reims, mais je sais pas quel type de musique c'était). Perso, c'est 1492 de Vangelis et The Long Song de Doctor Who, selon mon humeur.

Pour les étirements, pourquoi pas, j'aime bien m'étirer en arrière perso mais je crois que c'est c'est plus un tic qu'autre chose.

La dédramatisation de l'échec, c'est pas idiot. Ca permet d'éviter de se monter le chou pour rien, mais c'est plutôt sur le long terme. Pour gagner tranquillou ta 10ème compèt de cube ok, mais pour ta première finale c'est compliqué (surtout que tu n'arriveras jamais à un niveau équivalent à celui que tu peux avoir au cube uniquement en te mettant au sport tranquillement, et donc que tu n'auras jamais le même niveau de stress)

Le point le plus important (que je reprends de quelques posts plus haut) : tu ne dis "Prêt(e)" que quand tu l'es VRAIMENT. Même si le juge doit attendre 15-20 sec de plus, ça va pas le tuer, c'est son boulot. Le tien c'est de résoudre le cube le plus vite possible, peu importe le temps que tu prends avant.
Odder: Bruno, Oka and I?
Odder: we are all pretty god damn fast when we are not messing around :p and you are... just fucking retarded fast in comps >;.<'

Victor
Passe sa journée ici. Et dort ici, aussi
Messages : 670
Enregistré le : mer. avr. 23, 2014 8:02 pm

Re: Gérer le stress en compétition

Message par Victor »

A$€E a écrit :Oui, je pense effectivement que ça a une très grande influence sur nos résolutions en compétition. Si tu est stressé mais que tu essaies de rester fluide et d'anticiper, ton stress ne va pas trop te gêner, ou en tout cas beaucoup moins que si tu bourrines comme un malade (ce que je fais assez souvent). Quand tu bourrines tu anticipe moins, et tu as plus de chance de faire des lock-ups.
Je suis complètement d'accord, c'est Emilien qui m'a convaincu d'ailleurs, et ses conseils sont vraiment très bons, si tu as l'occasion de lui parler à une compétition avant de passer, n'hésite pas :P

Sinon moi j'ai trouvé un moyen de ne plus stresser comme un malade comme avant :P
En fait quand le juge m'apporte le cube, j'essaye de ne pas y penser, je rigole avec quelqu'un d'autre où j'ai un autre cube (4x4 si je vais passer au 3x3 par exemple) dans les mains.
Dès que le juge pose le cube sur la place, je lui dis que je suis prêt, comme ça pas le temps de stresser.

C'est risqué parce qu'un peu comme la méthode de Jules, c'est quitte ou double, soit ça marche soit du coup tu commences stressée parce que t'as pas eu le temps de te relaxer.
Pour moi ça a marché, donc j'en parle, ça peut être une piste ;)
En résumé je me pose pas de questions "je suis prêt ? je suis pas prêt ?", j'y vais et c'est tout :P
3x3 : Single : 6,03 / Avg5 : 8,41 / Avg12 : 8,88 / Avg50 : 9,47
OH : Single : 8,14 / Avg5 : 11,90 / Avg12 : 12,81 / Avg50 : 13.72

la-chose
Icône nationale
Messages : 6242
Enregistré le : sam. juin 28, 2008 1:08 am

Re: Gérer le stress en compétition

Message par la-chose »

Victor a écrit :Dès que le juge pose le cube sur la place, je lui dis que je suis prêt, comme ça pas le temps de stresser.
This.
Je me laisse juste le temps d'une grande respiration au moment où le cube est posé, ou pendant l'inspection parce que trop attendre fait plus monter le stress qu'autre chose je pense
Mes formules (3x3 : OLL/PLL/OLLCP (dont COLL et CLLEF)/ELL - 2x2 : CLL/EG-1)
«J'aime vraiment l'Irlande et son esprit. J'aime les gens qui savent être heureux quand ils boivent.» Raymond D.

Avatar du membre
A$€E
VIP au club des 1000
Messages : 1794
Enregistré le : sam. juil. 20, 2013 6:17 pm
Localisation : Lyon

Re: Gérer le stress en compétition

Message par A$€E »

Ou, tu m'avais conseillé de prendre une grande inspiration avant le solve pour la finale, et ça m'avait beaucoup aidée. :)